« La décision de Postes Canada de ne pas écouter les demandes des résidents de la rue du Cuivre à Val-d’Or risque d’être la règle d’or pour tous les nouveaux développements dans la région » – Gilles Chapadeau, conseiller régional FTQ

Postes Canada :

Rouyn-Noranda, le 15 novembre 2011 – Postes Canada fait sourde oreille aux citoyennes et citoyens de la rue du Cuivre à Val-d’Or : ceux-ci ont demandé à Postes Canada de reconsidérer la décision de mettre des boîtes postales communautaires au lieu de leur fournir le service porte-à-porte.

« Croire que cette décision est un cas isolé serait une grave erreur. La croissance économique que vit la région débouchera vers une croissance en termes de logements et/ou de développement de nouveaux quartiers, et les gens de la région risquent de se faire servir la même réponse par Postes Canada. C’est pourquoi il est important que nos deux députés fédéraux questionnent Postes Canada ainsi que le ministre responsable, et que les municipalités adoptent des résolutions démontrant une volonté claire pour empêcher Postes Canada d’installer des boîtes postales communautaires », a déclaré Gilles Chapadeau.

Postes Canada doit remplir pleinement ses obligations de prestations de service universel. Au cours des dernières années, nous avons été à même de constater qu’ils imposaient peu à peu plusieurs coupures de services dans la région. Une mobilisation des différents acteurs régionaux s’impose, sans quoi nous nous retrouverons à terme avec non seulement des diminutions de services, mais aussi avec d’éventuelles pertes d’emplois.

Au cours des dernières années, malgré la volonté populaire, Postes Canada a procédé à la fermeture de plusieurs bureaux de poste en région. Ces fermetures ont eu des conséquences sur le service et sur les emplois. Il est temps de connaître les intentions de Postes Canada pour la région. Nos deux députés fédéraux doivent s’impliquer dans le dossier et demander des comptes à cette société d’État.

Rappelons que Postes Canada a engrangé des millions en profits au cours des dix-sept dernières années.