La FTQ Abitibi-Témiscamingue - Nord-du-Québec est solidaire des travailleurs et travailleuses des postes

Que ce soit à Amos, La Sarre, Rouyn-Noranda ou Val-d’Or, les affiliés de la FTQ se sont rendus sur les lignes de piquetage afin de démontrer leur solidarité envers les travailleurs et travailleuses des postes, victimes du lock-out imposé par Postes Canada et victime du gouvernement conservateur, qui n’a pas hésité à appuyer Postes Canada en déposant un projet de loi spéciale qui forcera les travailleurs à rentrer au travail. Présent à Rouyn-Noranda, le conseiller régional de la FTQ Gilles Chapadeau a dénoncé autant Postes Canada que le gouvernement conservateur qui, dans les deux cas, ont manqué de respect envers les travailleurs et travailleuses. Ce sont pourtant ces mêmes travailleurs et ces travailleuses qui ont permis à leur employeur de démontrer un bilan positif sur le plan financier, et ce depuis plus de seize ans. Claudette Samson, présidente de la section locale 385 du STTP, a pour sa part remercié la FTQ, le Conseil régional FTQ ainsi que les nombreux syndicats présents pour la solidarité exprimée depuis le début du conflit.

Depuis le début du lock-out imposé par Postes Canada, les membres du STTP de partout en région ont reçu de nombreux appuis de la part des autres syndicats, mais également de la population, qui a été fort généreuse envers les syndiqués en lock-out.