Le Conseil régional FTQ en Abitibi se joint au syndicat des Métallos pour dénoncer l’attitude de la minière Iamgold

Manifestation du 19 septembre 2016

Photo: Sylvie Poirier

Rouyn-Noranda, 19 septembre 2016. – Le Conseil régional FTQ, qui regroupe près de 10 000 membres en Abitibi-Témiscamingue et au Nord du Québec, se joint au syndicat des Métallos afin de dénoncer l’attitude de la minière Iamgold qui a procédé jeudi dernier à la suspension d’André Racicot, président de la section locale 9291 des Métallos.

André Racicot siège au comité de travail de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST, anciennement la CSST) depuis plus de 20 ans, et son apport à ce comité est reconnu non seulement par sa section locale, mais aussi partout au Québec. Cet homme a toujours eu à cœur la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs du secteur minier.

Les représentants syndicaux qui siègent sur ces comités paritaires doivent pouvoir le faire sans craindre des représailles de la part de l’employeur. « André Racicot a toujours agi dans l’intérêt des travailleurs, il porte le dossier de la santé et sécurité depuis toujours, il en a fait une priorité et son intérêt pour ce dossier bénéficie non seulement aux travailleurs, mais également à l’employeur. Les agissements de l’entreprise Iamgold à son égard se doivent d’être condamnés avec véhémence » de dire Sonia Charette, présidente du Conseil régional FTQ.

«Iamgold doit revenir à la raison. Vouloir bâillonner un représentant syndical qui a toujours agi dans l’intérêt des partis, qui siège sur ce comité paritaire depuis plus de 20 ans et dont l’expertise est reconnue partout au Québec est un geste tout à fait inacceptable. Le Conseil régional FTQ est mobilisé et le restera tant et aussi longtemps que la minière maintiendra sa mesure disciplinaire » de déclarer Gilles Chapadeau, conseiller régional FTQ, et Sonia Charette du Conseil régional FTQ»

Le syndicat des Métallos a joué un rôle fondamental dans l’amélioration des conditions de travail et de santé sécurité dans le secteur minier. Les représentations faites par André Racicot depuis vingt ans ne sont qu’une suite logique à cette longue tradition essentielle au maintien et à l’amélioration des conditions de santé et de sécurité des travailleuses et des travailleurs.