« Le ministre Pierre Corbeil ne dit pas toute la vérité »– Gilles Chapadeau, conseiller régional FTQ

Manifestation au bureau du ministre

Manifestation au bureau du ministre

Depuis des mois la population de Champneuf et les travailleurs se font dirent que tout va bien dans le projet de deuxième transformation que privilégie le ministre Pierre Corbeil alors que la réalité est tout autre.

« Les travailleurs et la population ont droit a toute la vérité et au respect ,ils avaient accepté un transfert ponctuel du CAAF a condition qu’il y aie un projet sérieux qui permettre la survie de la Municipalité et le maintient des emplois dans la municipalité,mais la réalité est tout autre que celle que veut bien nous dirent le ministre Pierre Corbeil», fait valoir Gilles Chapadeau, conseiller régional FTQ de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec

La population de Champneuf est déterminé

« Les gens ont perdu confiance et en ont assez de faire rire d’eux, ils sont déterminer a empêcher le bois de sortir, c’est leurs survient qui en dépend et c’est aussi tout ce qui leurs restent, lorsque le bois sera sortit ils n’auront plus rien entre les mains pour intéressé un promoteur potentiel a aller s’installer a Chamneuf», ajoute Gilles Chapadeau.

Des arguments sans fondement

Il est important de comprendre que ce bois que veut sortir Abitibi Consolidated et amener a Senneterre passe juste en face de l’usine, au lieu de faire plus de 40 KM avec le bois Abitibi Consolidated pourrait le scier a son usine qui est à peine 5 KM du lieu de coupe, comment comprendre que le ministre puisse autorisé l’entreprise a agir de la sorte.

Pour les travailleuses et les travailleurs et la population, c’est une question de respect et de survie