Les femmes dans les syndicats : un travail à poursuivre

Le 12 mars dernier, une trentaine de militantes et militants de la région de l’Abitibi ont participé à une activité 5 à 7 organisée par le Conseil régional de la FTQ afin de souligner la Journée internationale des femmes.

Les militantes et militants sont venus entendre la présentation de la directrice du Service de la condition féminine de la FTQ, Carole Gingras « Les femmes et les syndicats : encore des batailles à gagner ».

Alors que les femmes représentent 37 % des membres de la FTQ et 34% de ceux des conseils régionaux de la FTQ, il faut réfléchir sur ce qu’il faut faire pour s’approprier le rapport adopté à l’unanimité au dernier congrès de la FTQ sur le portrait des femmes à la FTQ et chez ses affiliés et relever le défi quant aux huit résolutions préconisées par le rapport.

Des échanges ont fait ressortir l’importance d’agir au-delà du 8 mars dans la région et dans les sections locales parce que les femmes sont des clés importantes pour le renouveau syndical.

Il faut être fières et fiers de ce que nous avons accompli et continuer ensemble avec l’appui des hommes et des femmes pour en arriver à une véritable représentation proportionnelle des femmes dans les effectifs syndicaux.

Plus de photos sur la page Facebook de la FTQ