Lettre de solidarité aux mineurs chiliens

Alors que sortait le dernier travailleur de la mine San José au Chili, le conseiller régional FTQ-ATNDQ Gilles Chapadeau ainsi que le président de la section locale 9291 du syndicat des Métallos et président du Conseil régional FTQ-ATNDQ André Racicot faisaient parvenir une lettre aux mineurs qui, pendant soixante-neuf jours, ont lutté pour leur vie. Saluant le courage de ces derniers ainsi que de ceux qui ont tout mis en œuvre pour sauver ces vies, nous en avons également profité pour saluer le discours prononcé par le président du Chili, Sébastian Piñera, qui s’est engagé à mettre en place les réformes nécessaires afin qu’un tel incident ne se reproduise plus jamais. Les travailleurs du secteur minier de notre région, qui eux aussi ont dû lutter pour faire en sorte que les règles en matière de santé et de sécurité soient plus appropriées au travail effectué par ceux-ci, ont été très touchés par le drame vécu par les confrères chiliens et leur famille, et c’est dans ce cadre que le message de solidarité leur a été acheminé.