« Nous voulons nous assurer qu’il se souvienne de sa visite dans notre région » - Gilles Chapadeau conseiller régional de la FTQ

Les grands Oubliés se mobilisent pour la venue de Stephen Harper

Rouyn-Noranda, vendredi 26 septembre 2008 – « Nous avons beaucoup de mémoire et nous comptons le démontrer lundi lors de la visite de Stephen Harper dans notre région; tous nos membres ont été touchés a un moment ou un autre par les politiques de droite de ce gouvernement qui est déconnecté de la réalité des régions et du Québec », a déclaré les conseiller régional FTQ, Gilles Chapadeau, rappelant les nombreuses occasions où les travailleurs de la région ont appelé, en vain, ce gouvernement à la rescousse dans le secteur de la forêt, pour les chômeurs, pour le développement économique.

Un bon premier ministre pour les pétrolières
« Stephen Harper nous a démontré qu’il était un bon premier ministre pour l’Alberta, qu’il était un bon premier ministre pour les entreprises pétrolières, un bon premier ministre pour les plus riches, mais qu’il n’avait aucune sensibilité quant au sort des plus démunis de notre société, de ceux qui ont perdu leur emploi.

« Il nous a démontré qu’il gouvernait avec une idéologie de droite individualiste et répressive, particulièrement à l’égard de nos jeunes, idéologie pour laquelle nous ne partageons aucunement les valeurs », a fait valoir le conseiller syndical.

La solidarité, une valeur que les conservateurs de Harper ne connaissent pas
« Notre région s’est bâtie à force de solidarité, non pas d’exclusion, notre région s’est bâtie en respectant l’environnement et dans le respect des peuples autochtone; notre région s’est bâtie en développant sa culture et son identité » de dire Giles Chapadeau Conseiller régional FTQ

« Les candidats conservateurs dans notre région, qui sont restés silencieux avant les élections, sont fidèles à eux-mêmes durant les élections. Ils sont déjà à genoux avant même d’être élus. Imaginez après, ils devront tôt ou tard se positionner », a ajouté Gilles Chapadeau.

Des candidats qui devront tôt ou tard rendre des comptes
« Celui qui s’est servi de la CRÉ comme véhicule politique devra tôt ou tard parler, ils devra nous dire si il est d’accord avec l’ensemble du programme politique du parti de droite qu’il a choisi de représenter.

«L’autre qui n’a pas toujours dit la vérité devra nous dire pourquoi ont devrait le croire lorsqu’il affirme qu’il va démissionner si le parti conservateur présente une loi contre l’avortement. Ceux qui seront à l’intérieur pour souper avec Stephen Harper auront payé 500.00 $ du couvert, alors que des centaines de famille ont à peine de quoi manger dans la région
». a rappelé le conseiller de la FTQ.

Manifestons notre solidarité en région

« Soyons à l’image de notre réputation en région, solidaires et déterminés à ce que la justice sociale prédomine, à ce que notre région puisse continuer de se développer dans le respect de nos valeurs et de notre identité.
« Nous invitons la population à se joindre à notre grande démonstration de solidarité; démontrons que nous ne sommes pas dupes et que nous ne croyons plus les belles promesses vides de sens », a conclu Gilles Chapadeau.

Rappelons que la FTQ a appelé ses membres à voter pour les candidats du Bloc Québécois au scrutin du 14 octobre prochain. Des informations à cet effet sont disponibles au www.ftq.qc.ca

La FTQ est la plus grande centrale syndicale québécoise avec plus de un demi-million de membres, dont plus de 15000 membres en Abitibi-Témiscamingue et Nord du Québec.

– 30 –

Source : FTQ
Renseignements : Gilles Chapadeau, conseiller régional FTQ 819-279-7828