Transfert d’une partie de l’embouteillage d’Eaux Vives Water inc. - Eska : La campagne de pression s’intensifie

Amos, le 2 mars 2017 – Les représentants syndicaux d’Unifor poursuivent leur campagne de pression contre la décision d’Eaux Vives Water inc. (Eska) en demandant une rencontre avec David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et en lançant une pétition qui demande à l’employeur de suspendre sa décision.

Ainsi dans une correspondance envoyée mardi, le directeur québécois, Renaud Gagné, explique au ministre Heurtel les répercussions néfastes que la décision de la compagnie aura sur la région. « Nous croyons que les ressources naturelles devraient être exploitées en premier lieu pour assurer des retombées dans les régions où elles se trouvent. Vous n’êtes certainement pas sans savoir que les récentes données nous confirment malheureusement la tendance en matière de déplacement de la population vers les grands centres. Dans les circonstances, il est d’autant plus crucial de ne pas laisser échapper l’occasion qui s’offre à nous avec la croissance des produits fabriqués par Eska », a notamment écrit le directeur québécois. Le texte complet de la lettre se trouve sur le site uniforquebec.org, dans les « Dossiers en cours ».

Parallèlement, les membres de la section locale 3057, avec l’appui des affiliés du Conseil régional de la FTQ et d’Unifor, font circuler une pétition adressée à Eaux Vives Water inc. qui demande à l’entreprise de surseoir à sa décision afin d’examiner toutes les autres options qui pourraient être envisagées. « Nous allons mobiliser nos membres et tous les affiliés de la FTQ dans ce dossier. Déjà des gens influents de notre communauté ont exprimé leur réserve par rapport à ce projet, ce n’est qu’un début. Nous avons bien l’intention de maintenir notre opposition à l’exportation de nos ressources naturelles sans que la transformation soit faite ici », a commenté pour sa part Ronald Nantel, représentant national d’Unifor responsable du dossier en région.

Le texte de la pétition est disponible sur le site uniforquebec.org.

Unifor représente près d’une centaine de membres aux Eaux Eska.

À propos d’Unifor
Fondé en août 2013, Unifor a été créé par la rencontre du Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier (SCEP) et des Travailleurs canadiens de l’automobile (TCA). Le syndicat représente plus de 310 000 membres au Canada, dont près de 55 000 au Québec. Unifor est aussi affilié à la plus grande centrale syndicale québécoise, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).